I – Sélection

Le système d'arrimage utilisé doit être en mesure de maintenir en tout temps les charges sur le véhicule lors du transport. La somme des limites de charge des appareils utilisés dans un système d'arrimage doit être au moins égale à la masse du chargement à maintenir.

La capacité d'un dispositif d'arrimage doit se définir précisément en tenant compte :du nombre d'appareils utilisés et de la méthode d'utilisation choisie (par frottement ou accrochage direct) en fonction de la nature et de la géométrie du chargement,des forces horizontales (longitudinales et transversales) et verticales nécessaires pour maintenir en place le chargement dans toutes les configurations normales de circulation (démarrage, freinages brusques et en pente, virages, irrégularités de revêtement de la route)

II – Utilisation

Les dispositifs ne doivent pas être utilisés pour des opérations de levage.

Lors de l'arrimage des sangles, il est impératif d'assurer le maximum de tension par action manuelle sur le tendeur.

Il est strictement interdit de surcharger la tension des sangles par l'utilisation d'accessoires tel qu'un levier.

Les sangles ne doivent pas être nouées et ne doivent pas être mises en tension au contact d'arêtes vives ou de surfaces rugueuses sans l'interposition d'accessoires de protection.

Il convient de s'assurer de l'adéquation du montage des ferrures d'ancrage des sangles avec les points d'accrochage.

Les dispositifs d'arrimage ne peuvent être utilisés en dehors de la plage de température comprise entre -40°C et +100°C, ainsi qu'en présence de produits chimiques.

Différents systèmes (ex : chaînes et sangles) ne doivent pas être utilisés pour arrimer la même charge car leur comportement et leur élasticité sont différents lorsqu'ils sont sous tension.

Il convient de s'assurer que la stabilité de la charge est indépendante de l'équipement d'arrimage et que le relâchement de la sangle lors du déblocage du système ne doit pas entraîner la chute de la charge.

Vérifier l'effort de tension périodiquement durant le transport, en particulier juste après le démarrage.

Il est à noter qu'une variation de la température ambiante au cours du transport peut affecter la tension exercée sur la sangle. Vérifier l'effort de tension lors de tout changement de zone de température.

Les dispositifs d'arrimage doivent être stockés dans des endroits frais et secs. Ils doivent être protégés de la lumière solaire et de tout risque d'endommagement mécanique.

III – Inspection et maintenance

Les dispositifs d'arrimage devront être réformés lorsqu'ils présentent des traces d'endommagement telles que :

pour les sangles : déchirures, coupures, entailles, ruptures de fibres porteuses et de couture de retenue, les déformations par exposition à la chaleur, et la disparition des étiquettes d'identification,

pour les pièces d'extrémités et le tendeur : déformations, fissures, marques d'usure prononcée et traces de corrosion.

 

En cas de contact accidentel avec des produits chimiques, le système d'arrimage en sangle doit être mis hors service et le fabricant doit être consulté.